20/09/2017

Immobilier : pourquoi acheter une HLM ?

En France, la HLM ou Habitation à Loyer Modéré héberge pas moins de 12 millions de personnes. En plus, la liste des demandes en attentes pour l’obtention de ce type de logement ne cesse de s’accroître. La solution est donc d’acheter une HLM.

key-2323278_640.jpg

 

Petit rappel sur l’HLM

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il paraît astucieux de réaliser un petit rappel sur l’HLM. Cette dernière est gérée par un organisme privé ou public. Elle constitue une alternative parfaite pour ceux qui ont un revenu un peu modeste. C’est logique parce que le loyer en question est moins cher. Pour information, on peut acheter le bien immobilier.

 

Est-il possible d’acheter une HLM ?

Bon nombre de personnes pensent qu’il n’est pas possible d’acheter une HLM étant donné que cette dernière est destinée à la location. Et pourtant, l’acquisition est bel et bien faisable. Selon une source fiable, le gouvernement applique une politique bien définie pour inciter les gens à investir dans une propriété.

Cette stratégie consiste surtout à pousser les bailleurs sociaux à commercialiser certains de leurs biens. Ces acteurs peuvent ensuite injecter l’argent dans les nouveaux projets et ainsi de suite. Bien sûr, l’organisme en charge de gérer l’HLM ne peut pas vendre un logement tant que celui-ci ne correspond pas aux critères requis. C’est par exemple le cas si la performance énergétique de la demeure n'est pas conforme avec les dernières normes en vigueur.

 

apartment-2094699_640.jpgPourquoi acheter une HLM ?

L’achat d’une HLM est un investissement qui présente de multiples avantages. Premièrement, l’intéressé profite d’un prix moins cher. Celui-ci est fixé par l’institution qui s’occupe de gérer l’habitation. Pour définir ce coût, il faut prendre en compte l’évaluation suggérée par le service des domaines. En général, ce tarif est très attrayant.

Deuxièmement, la personne concernée bénéficie d’une prime. Le montant en question peut atteindre 10 000 euros selon la situation. Troisièmement, cette initiative permet de profiter d’une TVA réduite. Dans cette optique, l’acquisition d’une HLM est vraiment un excellent investissement.

11/09/2017

Réduction d'impôt pour investissement locatif

Ayant une location sous impôt, différents moyens me permet d’en réduire la charge afin d’économiser mes revenues. Parmi toutes les offres présentes sur le marché de l’immobilier, mon intérêt s’est porté sur les dispositifs Duflot/Pinel. Il s’agit d’une réduction disponible pour des investissements immobiliers avec conditions.

calculator-385506_640.jpg

 

Qu’est-ce que les dispositifs Duflot/Pinel ?

Le dispositif Duflot/Pinel est en réalité la combinaison de deux dispositifs soit Duflot et Pinel. Le dispositif Duflot étant un ancien dispositif qui est renouvelé sous l’aspect du dispositif Pinel. La différence se fera sentir sur le taux de réduction qui est de 18 % pour le premier et 21 sur le second. Le but est de faciliter au particulier l’action d’investissement dans le secteur immobilier. Dans cette optique, le dispositif est régi sous la loi Pinel offrant la possibilité d’amoindrir les impôts jusqu’à 63 000 euros.

 

Quelles sont les conditions ?

Afin de bénéficier de cette réduction d’impôt, je me dois de remplir les conditions demandées par le dispositif. Les conditions sont attribuées sous trois critères à savoir l’investissement, les locataires et la location.

D’une part, je dois prendre en compte le chiffre d’affaires de la rémunération. En effet, une limitation de somme d’investissement exiger pour offrir à d’autre personne d’investir. D’autre part, je me dois de vérifier l’état de la maison à savoir neuf ou ancien.

panorama-427929_640.jpg

 

L’avantage par zone

En outre, avant d’investir, il faut vérifier la qualité de ma zone ou je fais mon investissement. La délimitation s’est fait en trois zones soit la zone a, la zone b et la zone c. Le choix de la zone va déterminer l’éligibilité du programme de réduction de la fiscalité. Ce système de zone régis l’accès aux différentes locations avec une plus grande superficie, la zone A étant la meilleure.

 

En bref, dans ma position (fictive) d’investisseur, ce dispositif répond très bien à mes exigences.

07/09/2017

La différence de caractéristiques, de prix et de droits aux allocations logement (APL) entre une location meublée et une location non meublée

La location d’un logement avec meublé ou non meublé est une tâche très difficile et prioritaire. Pour mener à bien son choix, il faut établir une liste de critères aidant à faire le point. Pour ma part, je me suis focalisé sur les différences caractéristiques, le prix et les droits de locations.

adult-2178656_640.jpg

Les caractéristiques physiques

Le choix d’une location meublée ou non dépend des dispositions en main des nouveaux locataires. En effet, une location meublée est plus intéressante à faire dans le cas ou l'on souhaite éviter l’aménagement de nouveau meuble. Réfrigérateur, ustensiles de cuisine, four à micro-onde font partie des obligations déjà en place. Cela est imposé par le contrat de bail depuis la nouvelle loi du septembre 2015. À l’inverse, la location non meublée prend en compte la liberté du locataire à meubler l’hébergement selon son désir.

 

La différence de prix

business-18061_640.jpgDans le désir de trouver une nouvelle habitation, il convient d’opter pour un logement s’adaptant à mon budget. Pour une location moins chère adaptée à vos moyens, la location non meublée est plus raisonnable dans son prix. La différence entre les deux locations est d’environ 10 % à 30 % en prenant en considération la valeur des nouvelles mobilière

 

D’un point de vue juridique

Sur le plan APL ou droit aux allocations logement, les deux partis présentent chacun une grande différence sur la durée de location. Pour un hébergement avec meuble, le temps de résiliation du contrat peut être revu à l’avance. Tandis qu’un hébergement vide devra attendre au moins 3 ans avant de résilier le bail, l’hébergement avec meuble peut être résilié seulement en 1 an. Cela convient très bien, par exemple, aux étudiants avec un besoin de logement pour une année scolaire, l'information est disponible sur ce lien.

En bref, le type de location dépend des prix de location, mais également des besoins des locataires. Je conseille la location meublée pour ceux cherchant une maison temporairement. La maison sans mobilier sera plus adaptée pour être une résidence permanente pour une famille ou un jeune couple.

29/08/2017

Bail logement : Comment cela fonctionne-t-il ?

Autrement appelé bail, le contrat de location est le document certifiant les modalités de location d’un logement. En effet, ce document relie deux parties, le propriétaire et le locataire. Par définition, le bail permet de formaliser la location et renferme également les obligations du propriétaire et du locataire.

contract-1464917_640.jpg

Les logements concernés

Le contrat de bail pour une location de logement est le document prouvant la location d’un bien immobilier d’un bailleur à un locataire. Ce dernier doit être édité afin d’éviter les malentendus et réduire à néant les risques de litiges entre les deux partis. D’ailleurs, obtenir un bail à mon nom me permet également de recevoir quelques aides au logement comme l’APL (on y reviendra). Bien entendu, ce contrat reste le document qui me lie étroitement à mon locataire. Le bail type dans la loi Alur concerne toutes locations au titre de résidence principale. Toutefois, le contrat de location de logement ne s’applique pas pour les locations saisonnières ou les locations pour un immobilier loué pour une résidence secondaire.

 

san-francisco-210230_640.jpgDurée de bail

La législation classifie les locations en 3 cas, à savoir la location nue, la location meublée et la location à des étudiants. Une location nue dure au minimum 3 ans quand mon locataire est un particulier. S’il s’agit d’une personne morale, une société ou une association, le bail dure au moins 6 ans. La location meublée, elle dure au minimum un an. À la fin de l’échéance, le bail peut être reconduit. Pour les locations d’étudiants, le bail dure au moins 9 mois.

 

Les mentions obligatoires

Le contrat de bail contient un grand nombre d’informations nécessaires pour authentifier la location aux yeux de la loi. Ainsi, ce document qui doit être écrit contiendra les coordonnés des deux partis, le locataire et le bailleur. Le type de l’habitat, la période de construction et la localisation de l’adresse seront également mentionnés dans le contrat de bail.

La date d’effet du contrat sera obligatoirement mise en avant dans le bail sans oublier la durée du contrat. Les modalités de payement et le montant du loyer seront présents dans le contrat de location. Ce site : https://www.locservice.fr/guide/reussir-sa-location/bail.html aide à connaître tous les détails sur le contrat de bail.

22/08/2017

L'assurance habitation et ses spécificités

Selon la loi, assurer sa maison est une obligation afin de se protéger contre tous risques. Dans mon cas, j’ai décidé d’opter pour une assurance habitation pour être dans les normes et pour être remboursé en cas de péril de ma maison.

live-1532301_640.jpg

 

La définition de l’assurance habitation

Étant propriétaire, j’ai l’obligation de souscrire pour une assurance habitation pour recevoir un remboursement en cas d’accident. Une assurance habitation tient compte de ma maison, des meubles qui s’y trouvent et de ma responsabilité civile. La garantie sur la responsabilité civile ne se limite pas à ma personne, elle s’étend à tous les membres de ma famille lorsque ces derniers ont causé une faute, une négligence ou une imprudence sur des tiers.

Par exemple, l’assurance tous risques, du fait qu’elle garantit une protection totale de ma maison face aux dégâts causés par l’eau, les incendies, les dégâts naturels, les risques technologiques et les catastrophes électriques, est la plus complète.  Sur ce site : on trouve des fiches détaillées de toutes les offres actuelles des différents assureurs, pour se faire une idée. Des formules plus économiques ou en adéquation avec votre mode de vie (pour les étudiants par exemple) existent aussi.

 

Les spécificités d’une assurance habitation

Pour bénéficier d’un remboursement venant de mon assureur, en contrepartie, on verse une mensualité à hauteur de la souscription. Le montant que l'on perçoit ensuite en cas d’accident tient compte de divers détails pour mieux déterminer l’étendue des risques. Premièrement, Il faut verser une franchise déjà fixée par mon assureur, car avec ce montant élevé, on ne risque pas de payer une mensualité exorbitante. Les nombres de clauses se rapportant aux risques et les dispositifs de sécurité sont aussi pris en compte pour le calcul de la mensualité.

assurance

À part cela, la localisation de la maison ainsi que son environnement sont aussi à déterminer afin d’établir l’état des lieux sur les risques de vols, d’incendies ou d’insécurité.

 

Même si ces différents critères entrent en jeu, j’opte pour une assurance habitation afin d’être tranquille en ce qui concerne la sécurité de ma maison et de ma famille.