29/08/2017

Bail logement : Comment cela fonctionne-t-il ?

Autrement appelé bail, le contrat de location est le document certifiant les modalités de location d’un logement. En effet, ce document relie deux parties, le propriétaire et le locataire. Par définition, le bail permet de formaliser la location et renferme également les obligations du propriétaire et du locataire.

contract-1464917_640.jpg

Les logements concernés

Le contrat de bail pour une location de logement est le document prouvant la location d’un bien immobilier d’un bailleur à un locataire. Ce dernier doit être édité afin d’éviter les malentendus et réduire à néant les risques de litiges entre les deux partis. D’ailleurs, obtenir un bail à mon nom me permet également de recevoir quelques aides au logement comme l’APL (on y reviendra). Bien entendu, ce contrat reste le document qui me lie étroitement à mon locataire. Le bail type dans la loi Alur concerne toutes locations au titre de résidence principale. Toutefois, le contrat de location de logement ne s’applique pas pour les locations saisonnières ou les locations pour un immobilier loué pour une résidence secondaire.

 

san-francisco-210230_640.jpgDurée de bail

La législation classifie les locations en 3 cas, à savoir la location nue, la location meublée et la location à des étudiants. Une location nue dure au minimum 3 ans quand mon locataire est un particulier. S’il s’agit d’une personne morale, une société ou une association, le bail dure au moins 6 ans. La location meublée, elle dure au minimum un an. À la fin de l’échéance, le bail peut être reconduit. Pour les locations d’étudiants, le bail dure au moins 9 mois.

 

Les mentions obligatoires

Le contrat de bail contient un grand nombre d’informations nécessaires pour authentifier la location aux yeux de la loi. Ainsi, ce document qui doit être écrit contiendra les coordonnés des deux partis, le locataire et le bailleur. Le type de l’habitat, la période de construction et la localisation de l’adresse seront également mentionnés dans le contrat de bail.

La date d’effet du contrat sera obligatoirement mise en avant dans le bail sans oublier la durée du contrat. Les modalités de payement et le montant du loyer seront présents dans le contrat de location. Ce site : https://www.locservice.fr/guide/reussir-sa-location/bail.html aide à connaître tous les détails sur le contrat de bail.

22/08/2017

L'assurance habitation et ses spécificités

Selon la loi, assurer sa maison est une obligation afin de se protéger contre tous risques. Dans mon cas, j’ai décidé d’opter pour une assurance habitation pour être dans les normes et pour être remboursé en cas de péril de ma maison.

live-1532301_640.jpg

 

La définition de l’assurance habitation

Étant propriétaire, j’ai l’obligation de souscrire pour une assurance habitation pour recevoir un remboursement en cas d’accident. Une assurance habitation tient compte de ma maison, des meubles qui s’y trouvent et de ma responsabilité civile. La garantie sur la responsabilité civile ne se limite pas à ma personne, elle s’étend à tous les membres de ma famille lorsque ces derniers ont causé une faute, une négligence ou une imprudence sur des tiers.

Par exemple, l’assurance tous risques, du fait qu’elle garantit une protection totale de ma maison face aux dégâts causés par l’eau, les incendies, les dégâts naturels, les risques technologiques et les catastrophes électriques, est la plus complète.  Sur ce site : on trouve des fiches détaillées de toutes les offres actuelles des différents assureurs, pour se faire une idée. Des formules plus économiques ou en adéquation avec votre mode de vie (pour les étudiants par exemple) existent aussi.

 

Les spécificités d’une assurance habitation

Pour bénéficier d’un remboursement venant de mon assureur, en contrepartie, on verse une mensualité à hauteur de la souscription. Le montant que l'on perçoit ensuite en cas d’accident tient compte de divers détails pour mieux déterminer l’étendue des risques. Premièrement, Il faut verser une franchise déjà fixée par mon assureur, car avec ce montant élevé, on ne risque pas de payer une mensualité exorbitante. Les nombres de clauses se rapportant aux risques et les dispositifs de sécurité sont aussi pris en compte pour le calcul de la mensualité.

assurance

À part cela, la localisation de la maison ainsi que son environnement sont aussi à déterminer afin d’établir l’état des lieux sur les risques de vols, d’incendies ou d’insécurité.

 

Même si ces différents critères entrent en jeu, j’opte pour une assurance habitation afin d’être tranquille en ce qui concerne la sécurité de ma maison et de ma famille.

14/08/2017

L'éco-prêt et ses avantages

Parce qu'être propriétaire engendre des frais, il existe une solution pour améliorer son habitat à moindre coût. Il s'agit de l'éco-prêt à 0% pour l'amélioration énergétique des bâtiments anciens servant de résidences principales. Cette solution s'adresse à tous, même ceux ayant des revenus modestes.

 

La définition de l'éco-prêt à 0%

moneybox-158346_640.jpgEn supposant que je sois propriétaire de ma résidence principale et que celle-ci date d'avant 1990, cet éco-prêt me donne la possibilité d'effectuer des travaux de rénovation et d'amélioration énergétique et ce, sans avoir à rembourser des intérêts, d'où son attrait. Les travaux en question concernent l'isolation, le chauffage ou les énergies renouvelables.

 

Les conditions de l'éco-prêt

Outre la date de construction de la résidence concernée, les travaux doivent être en accord avec la localisation géographique, et ne doivent pas excéder la somme de 30 000 euros. La durée du remboursement est fixée à 10 ans, voire 15 dans certains cas, selon l'importance des améliorations à effectuer. De plus, je n'ai aucune condition de ressources à remplir.

 

Faire la demande

Pour faire la demande je dois m'adresser à une banque ayant signé un accord de convention avec l'état. A cette demande je dois joindre un formulaire spécifique que je peux trouver sur internet et rajouter le devis effectué par l'entreprise responsable des travaux. Depuis le 1 septembre 2014, le professionnel en charge du chantier doit être un professionnel qualifié "Reconnu Garant de l'Environnement" (RGE). Cette qualification étant également obligatoire pour certains travaux en particulier. Une fois la demande acceptée, la banque finance les travaux sous forme d'avance remboursable sans intérêts.

 

Depuis plusieurs années le problème de l'écologie est un sujet sensible, et l'éco-prêt à 0% peut être la solution pour améliorer non seulement son habitat et faire des économies, mais aussi apporter sa petite pierre pour la sauvegarde de notre environnement. Pour plus de renseignements se référer à https://www.economie.gouv.fr/cedef/eco-pret-a-taux-zero

08/08/2017

Le logement social, c'est quoi exactement ?

Un logement social ou un habitat à loyer modéré (HLM) et comme son nom l'indique, un immeuble construit avec l'aide de l'État et grâce à ses prêts à taux avantageux. Le but c'est de pouvoir loger les ménages ou les familles ayant des revenus modestes. Eux qui n'ont pas accès au marché immobilier privé sont autorisés à faire une demande de logement social.

homed-df640-2.jpg

Parlons du loyer !

Pour ce type d'habitation, le loyer est régi par les règles de l'État. Comme quoi le loyer du logement de telle ou telle dimension soit limité. Eh oui, celui-ci doit être deux fois moins cher ! Aussi, que la demande soit validée au préalable par la commission d'attribution. C'est cette commission qui va définir et étudier le dossier du demandeur par rapport à ses revenus.

En fait, pour qu'un immeuble entre dans la catégorie des logements sociaux dès sa construction, l'État accorde au bailleur social des subventions. Ce qui fait que plus le prêt est important, plus il devra proposer un loyer abordable en contrepartie.

 

Les types de logement sociaux

Toujours selon le montant des prêts accordés par l'État pour l'organisme ou le constructeur, il en existe trois types : le Prêt locatif Aidé d'Intégration dont le loyer varie entre 4 et 6€, donc spécialement destiné aux personnes ayant de grosses difficultés financières. Il y a aussi le Prêt locatif à Usage social ou encore les HLM traditionnelles. Le loyer est fixé entre 5 et 7€ selon la localisation.

purse-522622_640.jpg

Et enfin le Prêt locatif social qui concerne surtout les logements dans les zones où le marché immobilier est tendu d'où des loyers allant de 7 à 13€. Donc logiquement, si je suis dans le PLUS, c'est que j'ai une ressource importante J

Facile et rapide, je peux faire ma demande de logement social en ligne ou encore en format papier en téléchargeant les formulaires directement sur site et où j'ai déniché toutes les informations dont j'ai besoin.