14/08/2017

L'éco-prêt et ses avantages

Parce qu'être propriétaire engendre des frais, il existe une solution pour améliorer son habitat à moindre coût. Il s'agit de l'éco-prêt à 0% pour l'amélioration énergétique des bâtiments anciens servant de résidences principales. Cette solution s'adresse à tous, même ceux ayant des revenus modestes.

 

La définition de l'éco-prêt à 0%

moneybox-158346_640.jpgEn supposant que je sois propriétaire de ma résidence principale et que celle-ci date d'avant 1990, cet éco-prêt me donne la possibilité d'effectuer des travaux de rénovation et d'amélioration énergétique et ce, sans avoir à rembourser des intérêts, d'où son attrait. Les travaux en question concernent l'isolation, le chauffage ou les énergies renouvelables.

 

Les conditions de l'éco-prêt

Outre la date de construction de la résidence concernée, les travaux doivent être en accord avec la localisation géographique, et ne doivent pas excéder la somme de 30 000 euros. La durée du remboursement est fixée à 10 ans, voire 15 dans certains cas, selon l'importance des améliorations à effectuer. De plus, je n'ai aucune condition de ressources à remplir.

 

Faire la demande

Pour faire la demande je dois m'adresser à une banque ayant signé un accord de convention avec l'état. A cette demande je dois joindre un formulaire spécifique que je peux trouver sur internet et rajouter le devis effectué par l'entreprise responsable des travaux. Depuis le 1 septembre 2014, le professionnel en charge du chantier doit être un professionnel qualifié "Reconnu Garant de l'Environnement" (RGE). Cette qualification étant également obligatoire pour certains travaux en particulier. Une fois la demande acceptée, la banque finance les travaux sous forme d'avance remboursable sans intérêts.

 

Depuis plusieurs années le problème de l'écologie est un sujet sensible, et l'éco-prêt à 0% peut être la solution pour améliorer non seulement son habitat et faire des économies, mais aussi apporter sa petite pierre pour la sauvegarde de notre environnement. Pour plus de renseignements se référer à https://www.economie.gouv.fr/cedef/eco-pret-a-taux-zero

08/08/2017

Le logement social, c'est quoi exactement ?

Un logement social ou un habitat à loyer modéré (HLM) et comme son nom l'indique, un immeuble construit avec l'aide de l'État et grâce à ses prêts à taux avantageux. Le but c'est de pouvoir loger les ménages ou les familles ayant des revenus modestes. Eux qui n'ont pas accès au marché immobilier privé sont autorisés à faire une demande de logement social.

homed-df640-2.jpg

Parlons du loyer !

Pour ce type d'habitation, le loyer est régi par les règles de l'État. Comme quoi le loyer du logement de telle ou telle dimension soit limité. Eh oui, celui-ci doit être deux fois moins cher ! Aussi, que la demande soit validée au préalable par la commission d'attribution. C'est cette commission qui va définir et étudier le dossier du demandeur par rapport à ses revenus.

En fait, pour qu'un immeuble entre dans la catégorie des logements sociaux dès sa construction, l'État accorde au bailleur social des subventions. Ce qui fait que plus le prêt est important, plus il devra proposer un loyer abordable en contrepartie.

 

Les types de logement sociaux

Toujours selon le montant des prêts accordés par l'État pour l'organisme ou le constructeur, il en existe trois types : le Prêt locatif Aidé d'Intégration dont le loyer varie entre 4 et 6€, donc spécialement destiné aux personnes ayant de grosses difficultés financières. Il y a aussi le Prêt locatif à Usage social ou encore les HLM traditionnelles. Le loyer est fixé entre 5 et 7€ selon la localisation.

purse-522622_640.jpg

Et enfin le Prêt locatif social qui concerne surtout les logements dans les zones où le marché immobilier est tendu d'où des loyers allant de 7 à 13€. Donc logiquement, si je suis dans le PLUS, c'est que j'ai une ressource importante J

Facile et rapide, je peux faire ma demande de logement social en ligne ou encore en format papier en téléchargeant les formulaires directement sur site et où j'ai déniché toutes les informations dont j'ai besoin.

30/07/2017

Les enjeux des urbanistes dans la conception de nouveaux habitats

Les urbanistes, en tant qu’organisateur de la ville, ne cessent de trouver de meilleure solution pour apporter un développement durable. La construction des nouveaux habitats est une manière d’inciter la population à s’y rendre dans ces lieux. Dans ce cas, il en vient à se demander les vrais enjeux des urbanistes dans la conception de nouveaux habitats que ce soit social ou non.

 

La cohésion sociale

Créer de nouveaux habitats permet à d’autres populations de migrer vers cet endroit. En se basant sur cette stratégie, les urbanistes ont comme ambition de mettre en place une grande cohésion sociale.

bridge-893200_640.jpg

Dans le but de bannir le grand fossé entre ceux qui détiennent la richesse et ceux qui sont à sa recherche. Des habitations destinées à accueillir de différentes populations présentant chacune leur statut social sont ainsi construites pour permettre à chaque individu de profiter de chaque développement et croissance de la ville.

 

Une émergence des quartiers

Que ce soient des habitats sociaux ou non, les urbanistes misent sur cette nouvelle conception pour permettre une croissance économique au niveau de chaque quartier. En incitant les différents acteurs économiques à se déplacer vers d’autres endroits, cela offre l’opportunité à la ville de développer les divers secteurs d’activité se trouvant sur les lieux.

digital-art-182223_640.jpg

De nouvelles créations d’activités pour ainsi se créer favorisant l’emploi ainsi que le pouvoir d’achat de chaque individu. Ainsi, des secteurs nécessaires aux quotidiens de la population seront plus proches d’eux.

 

Une évolution au niveau de la démographie

La conception de nouveaux habitats est une opportunité pour beaucoup de gens de changer de vie. Partir dans une autre ville et faire face aux nouveaux modes de vie s’y trouvant en ces lieux.

Dans ce cas, la perspective des urbanistes se situe au niveau du mélange démographique. Dans une ville où les personnes âgées sont nombreuses peut accueillir une population plus jeune permettant ainsi une diversification démographique.

 

Bref, la conception de nouveaux habitats est toujours bénéfique que ce soit pour la ville ou pour la population qui la constitue.

24/07/2017

Les solutions pour construire un logement écologique !

Construire un logement écologique, c'est autant contribuer à respecter l'environnement qu'à préserver la santé de ses habitants et réduire sa facture énergétique.

Pour cela, il faut envisager son projet de manière globale, à commencer par l'emplacement de son habitation, son orientation, la proximité des transports en commun. À l'intérieur, les matériaux, le type de chauffage, la qualité de l'isolation, les équipements permettant de réduire sa consommation d'eau et d'énergie sont autant de leviers pour obtenir une plus grande performance énergétique.

écologie, logement, immobilier

Une enveloppe efficace en matériaux naturels.

Le matériau idéal pour construire sa maison, c'est le bois : écologique et à forte capacité isolante, tout en permettant d'éviter les ponts thermiques, sources de pertes de chaleur. Mais son coût peut être un vrai frein. La brique représente alors une alternative intéressante, car en plus d'isoler efficacement elle dispose d'une bonne inertie.

Pour l'intérieur, des matériaux écologiques performants permettent d'isoler tout en limitant l'humidité. Le choix est large : fibres végétales et animales (laine de bois, lin, chanvre, mouton), liège, papier recyclé. La laine de lin emporte les suffrages car elle se cultive sans pesticides et ses capacités de régulation de la chaleur, de la fraîcheur et de l'humidité sont supérieures.

Un mode de chauffage sans énergie fossile.

Géothermie, solaire ou bois : il est aujourd'hui possible de se chauffer exclusivement avec les énergies durables, en usage unique ou en les combinant. Et pour maintenir un air sain à l'intérieur, le système de ventilation va jusqu’à récupérer la chaleur sortante pour la redistribuer sur l’air entrant.

Orientation plein sud !

écologie, logement, immobilierDe grandes ouvertures orientées au sud, avec des fenêtres en double ou triple vitrage, permettent de profiter du rayonnement solaire et de la lumière. Effet garanti sur la facture de chauffage.

Même si les bénéfices s'apprécient sur la durée, le surcoût d'une maison écologique par rapport à une maison traditionnelle est estimé entre 15 et 20 %. Des aides peuvent être accordées, l'ADEME recense tous les dispositifs existants : http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/financer-projet/construction.